À la maison, mon chéri et moi sommes des amateurs de riz.  Et nous aimons marier le bon type de riz avec le repas que nous consommons.  Il existe plus de 40 000 variétés de riz.  Le riz est la céréale la plus cultivée dans le monde après le blé.  C'est l'aliment qui est le plus consommé sur la planète puisqu'il constitue la base de l'alimentation de nombreux pays d'Asie.  On est loin de l'époque où on ventait les mérites du riz minute.  Pour moi, le riz minute n'est bon que pour les soupes.  Il y a, entre autre, le riz calrose pour faire des sushis, le riz arborio pour le risotto ou la paëlla, le riz à grain long pour faire un riz pilaf, le riz au jasmin pour accompagner un sauté asiatique, le riz sauvage qui est originaire de l'Amérique du Nord et il y a le riz basmati qui est mon préféré.  

Le riz basmati est un riz à grain long originaire de l'Inde ou du Pakistan.  Le nom "Basmati" vient de l'hindi, signifiant "la reine du parfum".  C'est l'un des riz les plus parfumés au monde.  Il est considéré comme le roi des riz et je suis bien d'accord avec cet énoncé.  C'est vrai que le riz basmati est très parfumé.  Lorsque j'en fais cuire, la maison embaume d'une odeur délicieuse.  Et que dire lorsqu'on porte la fourchette de riz à notre bouche. Dans mon cas, c'est proche du paradis. 

DSCN3610

 

La première fois que j'ai fait cuire du riz basmati, ça été selon une petite recette trouvée dans la revue Coup de Pouce.  C'est à ce moment bien précis que mon chéri et moi sommes tombés en amour avec le riz basmati.  Pour faire cette recette pas compliquée du tout, il te faut:

Préparation: 5 minutes  cuisson: 22 minutes  quantité: 4 portions

- une tasse (250ml) de riz basmati

- 2 cuil. à table (30ml) de beurre

- 1½ tasse ( 375ml) d'eau

- ¼ tasse (60ml) de lait

- ½ cuil. à thé (2.5ml) de sucre

- noix de cajou (facultatif)

1.  Rincer une tasse de riz abondamment jusqu'à ce que l'eau soit claire.  Bien égoutter.

2. Dans une casserole, tu fais fondre le beurre.  Tu ajoutes le riz égoutté et tu brasses pendant une minute pour bien enrobé le riz de beurre.

DSCN3601

3. Tu ajoutes l'eau et le lait ainsi que le sucre.  Tu portes à ébullition et tu fais cuire pendant une minute.

4. Si désiré, tu ajoutes les noix de cajou et tu mélanges.

5. Tu mets le couvercle sur la casserole et tu poursuis la cuisson du riz au four préchauffé à 325F (160C) de 15 à 20 minutes ou jusqu'à ce que le riz soit tendre.  Tu défais le riz avec une fourchette.

DSCN3602

Ça donne un riz avec une texture floconneuse, une odeur et un goût sans égal.  J'ai essayé de faire cuire ce riz autrement soit au four micro-onde ou simplement sur la cuisinière mais ça ne se compare pas avec cette recette.  Je veux me procurer un autocuiseur à riz prochainement et je vais essayer la cuisson du riz basmati.  Développement à suivre!

Il est important de toujours bien rincer le riz, avant la cuisson, peu importe la variété sauf le riz arborio (pour faire du risotto).  Il y a deux bonnes raisons: primo, pour enlever la poussière et, secondo, pour obtenir un riz moins collant.  En effet, le rinçage enlève la fine couche d'amidon qui se trouve à la surface des grains et qui contribue à les faire coller les uns aux autres.

Moi, je mets les différentes variétés de riz dans des plats en plastiques.  Je découpe le nom sur le sac de riz et je le colle sur le plat en question ainsi que les instructions de la cuisson.  Tous les riz blancs se conservent presque indéfiniment dans un contenant hermétique, dans un endroit sec.  J'ai trouvé un article assez complet sur le riz: le tour du riz blanc par Christina Blais, sur le site de Ricardo.

DSCN3598

 J'ai une petite anecdote concernant le riz.  Lors de notre voyage en Chine, nous avions visité une grotte.  En allant rejoindre l'autobus qui nous attendait, nous avons apperçu, mon chéri et moi, un homme qui étendait quelque chose avec un balai sur l'aire de stationnement des autobus.  Nous nous sommes approchés et nous avons réalisé qu'il étendait du riz, à l'endroit où se stationnent les autobus, par dessus les taches d'huile et autres saletés qu'il peut y avoir sur une surface de stationnement. 

DSCN5782

Nous en avons pris une petite poignée pour regarder de plus près.  C'était bien des grains de riz qui étaient encore dans leur enveloppe.  Le plus drôle, c'est que la personne qui accompagnait notre groupe pensait qu'on s'était trompé d'autobus.  Nous lui avons dit que nous avions vu du riz étendu sur le stationnement.  Nous étions les seuls de notre groupe a avoir vu ce fait étrange (à nos yeux d'occidentaux).  Tous les autres étaient allés directement à l'autobus.  Comme quoi, quand on regarde plus loin que le bout de notre nez, on peut voir des choses qu'on ne voit pas chez-nous.  Et ce n'est pas le fait le plus étrange que j'ai vu en Chine. :)  Lors du souper de ce soir-là, nous espérions, mon chéri et moi que notre riz n'ait pas un goût d'huile à moteur.  Maintenant, lorsque je rince le riz pour enlever la poussière, je pense au riz étendu dans le stationnement d'autobus.  Je ne saute jamais cette étape. :) 

DSCN5781

Tu peux voir mes recettes sur la page facebook de Sophien cuisine.